• Panier vide

DIABNEXT

Pourquoi tester son hémoglobine glyquée HbA1c ?

Qu’est ce que l’hémoglobine glyquée HbA1c ?

L’hémoglobine glyquée est notée HbA1c, sur les ordonnances ou les résultats de laboratoire :

  • « Hb » correspond à hémoglobine,
  • « A1c » est le type d’hémoglobine analysé dans le dosage.

La forme glyquée de la molécule d’hémoglobine

Ainsi, la valeur biologique de l’hémoglobine glyquée est la liaison entre l’hémoglobine et le glucose. Ici, le terme « glyquée » vient de glucose.

Ensuite, cette liaison est proportionnelle à la quantité de glucose dans le sang. Ainsi , elle permet de déterminer la concentration de glucose dans le sang. Autrement dit, plus le sang est sucré, plus le globule rouge est sucré. Et par conséquent, l’hémoglobine glyquée est élevée. Enfin, chez une personne non diabétique le glucose se fixe en petite quantité.

Quelle est la durée de vie de l’HbA1c ?

L’HbA1C mesure la présence de glucose sur les trois à quatre derniers derniers mois. Cette durée de quelques mois équivaut à la durée de vie de l’hémoglobine. En effet, les globules rouges contenant l’hémoglobine se renouvellent en permanence.  Ils vivent environ 120 jours, puis la rate les détruit1.

Pourquoi suivre le taux d’hémoglobine glyquée lorsque l’on est diabétique ?

Tout d’abord, elle constitue un paramètre de référence dans l’équilibrage du diabète. Telle une boîte noire, HbA1c enregistre toutes les variations du taux de glycémie. En effet, elle reflète le taux moyen de sucre dans le sang.

Par conséquent, ces dosages visent 3 objectifs :

  • Avoir une vue globale sur l’équilibre glycémique du patient.
  • Evaluer et adapter le traitement du diabète (insuline, médicaments anti-diabétiques oraux, activité physique, alimentation).
  • Déterminer les risques de complication  du diabète à moyen et long terme.

Respecter les objectifs d’HbA1c afin d’éviter les complications du diabète

Tout d’abord, les périodes d’hyperglycémie fréquentes dans les 120 jours précédant le dosage entraînent une augmentation de la valeur de HbA1c. Celle-ci diminue lorsque la glycémie est correctement équilibrée. Ainsi, plus un patient diabétique mesure régulièrement sa glycémie et mieux il la contrôle pour atteindre l’objectif fixé par ses soignants. C’est pourquoi, l’hémoglobine glyquée reste basse. En effet, une HbA1c basse permet d’éviter les risques de développer des complications et les hospitalisations liées au diabète.

Quelle est la différence entre HbA1c et glycémie ?

Surtout, il est important de distinguer HbA1c et glycémie. En effet, le premier est le reflet de la glycémie sur une période de 120 jours. Alors que le second, la glycémie capillaire et la glycémie à jeun sont des  instantanés de l’état glycémique.

Comment réaliser un dosage d’HbA1c ?

Tout d’abord, un prélèvement sanguin, en laboratoire d’analyse mesure l’hémoglobine glyquée.

Ensuite, l’HbA1 se mesure généralement au moins 2 fois par an, pour assurer un suivi régulier de l’équilbre du diabète.

À noter, le dosage se réalise à n’importe quel moment de la journée. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun. Ainsi, la proximité d’une prise alimentaire n’influence pas le taux de l’HbA1c.

Enfin, le taux d’HbA1c s’exprime en pourcentage. Par conséquent, ce chiffre représente le pourcentage d’hémoglobine du globule rouge qui fixe du sucre. Par exemple, sa valeur normale se situe entre 4 et 6 % de l’hémoglobine totale.

Quel est l’objectif d’une bonne hémoglobine glyquée ?

L’équipe soignante fixe individuellement l’objectif d’HbA1C du patient. Ainsi, plusieurs paramètres rentrent en considéraiton :

  • Le type de diabète
  • L’âge du patient (les personnes âgées considérées comme « fragiles » ont généralement un objectif inférieur à 8 %2
  • La nature du traitement
  • Les complications ou non existantes

Pour indication, la Haute autorité de santé a émis des recommandations sur les objectifs cibles d’HbA1c, selon le profil du patient :

  •  diabète de type 2, pour la plupart des cas : inférieur à 7%
  •  diabète de type 1 : entre 7% et 7,5%

À titre indicatif, la HAS a publié un tableau de correspondance entre l’HbA1c et les glycémies :

À noter, la définition d’un diabète de type 2 repose sur le chiffre de la glycémie à jeun. Plusieurs sociétés savantes internationales tendent cependant à modifier cette définition en la remplaçant par un taux d’hémoglobine glycosylée supérieur à 6,5 %3.

Si le résultat des tests d’HbA1c est trop élevé, il est probable que le patient diabétique ne parvient pas à équilibrer son diabète, qu’un incident annexe est venu le perturber (une grippe, le stress…) ou que le traitement n’est pas adapté.

C’est pourquoi, l’équipe soignante peut adapter le traitement (renforcement des mesures hygienodiététiques, adaptation du traitement médicamenteux…), en fonction de l’atteinte des ces objectifs.

Comment faire baisser l’hémoglobine glyquée ?

Tout d’abord, il est important de rappeler que l’abaissement du taux d’HbA1c prend du temps. Toutefois, ce délai dépend du taux de sucre dans le sang au début de la maladie et aux habitudes d’hygiène de vie.

Par conséquent, les facteurs essentiels à contrôler pour maintenir l’objectif d’hémoglobine glyquée fixé par son diabétologue sont :

  • La prise quotidienne du traitement prescrit par son médecin traitant ou son diabétologue
  • Le contrôle de la consommation de glucides, par une alimentation équilibrée
  • La mesure de sa glycémie plusieurs fois par jour, avant et après les repas. Par exemple, l’utilisation d’appareil de mesure connecté, ou l’ajout du connecteur GLUCONEXT permettent d’enregistrer ces mesures.
  • La pratique d’une activité physique régulière est fondamentale. Pendant l’effort, les muscles brûlent les glucides présents dans l’organisme. Une marche tous les jours pendant une demi-heure est un minimum.

C’est pourquoi, ces habitudes s’intègrent dans sa routine quotidienne.

Pourquoi l’hémoglobine glyquée est importante ?

Les patients n’ont pas forcément conscience qu’ils ont un diabète mal équilibré. En effet, le diabète est sournois. Si bien que, des problèmes peuvent survenir sans que le patient les anticipe. Il est donc essentiel pour le patient de maintenir son taux d’HbA1c à un niveau correct quelque soit son ressenti, pour protéger sa santé future.

Sources :

  • 1Diabète : les analyses médicales / La mesure de l’Hba1c sur le site Assurance Maladie Sophia. Mise à jour 15 mai 2018. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/diabete-suivi/analyses-medicales